AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~# January Marschall Lowsey #~

Aller en bas 
AuteurMessage
January Marschall Lowsey
7ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 26
Année : 7ème
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: ~# January Marschall Lowsey #~   Dim 14 Oct - 10:43

« Quoi ? Une interview ? Quelle drôle d’idée… hum, j’ai cours d’histoire de la magie et… oh, et bien finalement je pense que j’ai du temps à vous accorder = D ! Mr.Binns, ne m’en voulez pas hein, mais j’ai jamais été friand de ce que vous racontiez. Des gobelins ou des chevaliers qui s’égorgent en harmonie, ça va cinq minutes mais…. »



Identité



o Nom: Marschall Lowsey
o Prénom:January
o Surnom: Jan, mais seulement pour les proches. J’ai horreur qu’on prenne la peine de me donner un surnom alors qu’on ne me connaît même pas.
o Sexe: Masculin, ça se voit pas èé ?!
o Année de naissance & âge : 17 ans
o Rang de sang: Fils de Moldus, ça vous pause un problème ?
o Année: 7ème année
o Maison: Gryffondor (je me suis toujours demandé pourquoi).


• Apparence


o Allure générale (Taille & poids): pas immensément grand – du moins à mon avis – je mesure dans les 1m76, par là, aux dernières nouvelles (excusez moi de ne pas être un fou furieux du mesurage). Mon poids ? Vous êtes bien curieux ! Je dirais, comme je ne suis pas non plus un fou furieux du pesage, que mon poids doit varier entre 60 et 63 kilos, par là. Dis donc, quand vous interrogez des filles, vous leur demandez aussi leur tour de poitrine ? Chouuuette, je peux jeter un ptit coup d’œil à leur interview ^o^ ? Allez, quoi, soyez sympas >.>’
o Visage: Eh eh, z’en avez des bonnes, vous ! Hum, disons que je possède un nez dont l’os principal se courbe légèrement comme une petite vaguelette (finalement, je l’aime bien, contrairement à ce que l’on pourrait penser !). J’ai une mâchoire assez carré, qui souligne bien mon côté masculin et j’ai une légère fossette au menton.
o regard: Noir et profond, mes Dames ! De beaux yeux cernés par d’épais cils tout aussi noirs, et des sourcils assez épais et longs.
o Cheveux: aussi noir que l’ébène, et aussi en bataille qu’après une attaque d’Erkling =D je vous raconte pas le matin pour les faire tenir en place ! Remarque, la plupart du temps je ne m’embête pas. Et puis en troisième année j’ai découvert le sort miracle qui en un coup de baguette magique les rend aussi dociles qu’un veracrasse dans son bocal !
o Style vestimentaire: Hum, j’ai une certaine passion pour les habits à rayures, je ne vous le cache pas mes amis ! J’aime le noir et le blanc, cependant j’aime aussi porter des habits « flash » de temps à autre quand et seulement quand je suis de bonne humeur.
o Signe particulier: un piercing sous la lèvre inférieure, à droite. J’aime bien mettre des bracelets bizarroïdes aussi =D


• Caractère




o Caractère (5 lignes minimum) : Hum, soyons franc : je change très facilement d’humeur. Et c’est parfois à l’extrême. Disons qu’il existe le « Happy-Jan » et le « Bad-Jan ». Commençons par le « happy ». Plus que plaisantin, sûrement cousin éloigné de quelques lutins et autres farceurs, j’aime sauter partout, courir et hurler à qui veut l’entendre que je suis de bonne humeur. Beau parleur et incorrigible gentil dragueur, je fais des blagues au goût douteux, je suis un obsédé gentiment pervers (j’ai bien dis gentiment xD) et je suis particulièrement sympathique, sociable et agréable. On peut tout me confier, je saurais garder un secret, et surtout je prône l’amour et la paix. C’est beau, hein ? Super, maintenant, attaquons nous au « Bad » et vous allez très vite déchanter ! Narcissique au possible, désagréable comme pas deux, pervers diabolique qui ne rigole pas, arrogant et cynique, les défauts et les adjectifs péjoratifs ne manquent pas. Presque associable, je suis méchant (c’est le cas de le dire) et je mords, mais alors très fort. Aucune pitié ni aucune compassion. Je suis I N S U P O R T A B L E !
o Aime (3 lignes minimum) :
En mode « Happy » : le chocolat et autres sucreries qui font normalement grossir (un secret : je prend presque pas un gramme ah ah ah) ; bondir le plus haut possible ; rire avec mes amis ; draguer une fille <3 ; embrasser une fille <3<3<3<3 ; me goinfrer au banquet du soir ! ; décorer mes habits avec de la peinture ; m’acheter des nouvelles choses ; gratter mon chat derrière les oreilles ; poursuivre ledit chat dans les escaliers de la salle commune ; faire du toboggan dans les escaliers du dortoir des filles ; faire croire à de pauvres mecs innocents que je suis gay <3 (leur tête à chaque fois XD cependant, faudrait que je tente un jour vraiment l’expérience ! Pourquoi vous me regardez comme ça ? Hey, bande d’homophobes !) ; embêter les filles eh eh eh ; avoir des fous rires en classe ; faire des clins d’œil à cette bonne vieille McGo’ ; et tout un tas d’autre chose qu’aiment faire les imbéciles heureux (et fier de l’être !).
En mode « Bad » : Faire du mal autour de moi – ça me calme ; faire des farces dîtes « méchantes » ; attaquer ces lopettes de Serpentards ; me débrouiller pour sécher les cours ; manger des épinards (étrangement, ça me fait du bien x3) ; m’allonger contre le tronc d’un arbre et sauter à la gorge du premier ou de la première qui me dérange ; et autres choses tout aussi agréables à faire lorsque je suis de mauvais poil.
o N'aime pas (3 lignes minimum) : que ces salopards (non non, si y’a une censure, je me fâche !) de Serpentards me traitent de « sang-de-bourbe ». Apparemment, les mots Tolérance et égalité, ils ne connaissent pas ces GLANDS ; les devoirs, c’est parfois une perte de temps considérable ! ; les cours de d’histoire de la magie, de botanique (j’aurais sa peau à cette plance-dont-Chourave-disait-qu’elle-était-pas-carnivore-et-mon-cul-alors-c’est-Merlin-lui-même èé ?!) ; les betteraves OO’ ! Aaaarf, je supporte pas ça éè.
o Tic : Je n’en ai point, il me semble.



• Biographie



o Origines : Père et mère moldus.
o Famille :
Père : 35 ans, écrivain raté, alcoolique. et dépressif.
Mère : décédé depuis dix ans.
Je suis Fils unique.
o Habitat : J’ai quitté la maison paternelle cet été. Avec l’argent reçu en héritage de ma mère pour mes dix sept ans (majorité sorcière), je me suis acheté un petit studio à Londres, non loin du chemin de traverse.
o Autres: Mes parents m’ont eu très jeune. « Une erreur ! Tu étais une erreur sale môme ! » ne cessait de me répéter mon père lorsqu’il avait trop bu. Enfin, ça c’était après la mort de maman. D’autant que je m’en souvienne, c’était une épouse et une mère aimante, malgré le fait que je sois sorti de son petit ventre alors qu’elle avait à peine seize ans. Il y a dix ans environ, elle morte tué par « un groupe de fanatique dont la cause défendue est inconnue ». Quatre ans plus tard j’ai découvert qu’en fait, c’était un groupe de mangemorts récidivistes qui n’avait manifestement pas digéré le fait que « Papy Voldy » ait été anéantit par un bambin. C’est à ce moment là que mon père a commencé à me haïr. C’est con, mais c’est comme ça. Il me tenait pour responsable. Il disait… il disait que si toutes ces « conneries de sorcellerie » n’existaient pas, Elly serait encore en vie. Elly, c’est le nom de ma mère. Paix à son âme, j’espère sincèrement qu’elle ne peut pas voir son mari se saouler et dépérir comme il le fait aujourd’hui. J’espère sincèrement qu’elle croit – si jamais elle peut encore penser – que Papa et moi nous entendions toujours. J’espère qu’elle ne peut pas voir les quelques hématomes que m’a valus les petites beuveries de mon paternel. J’espère sincèrement qu’elle me pense heureux. Oh, bien sûr, je suis heureux. Du moins pendant l’année. Les vacances d’été depuis six ans sont un vrai cauchemar. Heureusement, j’ai enfin un vrai chez moi… loin de ce fol alcoolique qu’est devenu mon père. Au fond, je l’aime toujours. Je le sais. Mais trop de haine s’est incrustée entre l’amour que je lui porte pour pouvoir un jour lui pardonner ce qu’il m’a fait.


• Magie


o Baguette : 29,9 cm , bois d’ébène, cheveu de lutin.
o Balai : j’en ai pas !
o Animal de compagnie : un chat timbré. Tel maître, tel chat ? Huhu, viens me le dire de plus près…
o Patronus (forme) : un écureuil !
o Epouvantard (apparence) : en cours de défense contre les forces du mal de troisième année, mon épouvantard a pris l’étrange apparence d’une bouteille de vin. Certains on ris, moi pas.
o Matière favorite : la métamorphose. I LOVE YOU MINERVA xD
o Carrière future : Pour le moment, je travail dans une boutique sur le chemin de traverse pendant les vacances histoire de payer mon loyer. J’aimerais fonder une librairie. Peut être la seule chose de positive que mon père ait bien voulu me laisser de lui : l’amour pour les bouquins. Etrange, je n’aime pas spécialement lire. Disons que j’aime sentir la texture des pages sous mes doigts, et les tourner une à une est un plaisir dont je n’arriverais pas à expliquer. C’est simple, j’aime tenir un livre entre mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
January Marschall Lowsey
7ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 26
Année : 7ème
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: ~# January Marschall Lowsey #~   Dim 14 Oct - 10:43

• Test RP:


« Heeey ! JAN ! Oooheyyy ! JAAAAAN ! »

Fronçant les sourcils, je levai la tête, me demandant qui était l’imbécile heureux qui avait les couilles pour hurler ainsi mon nom en plein banquet dans la Grande Salle. Mes yeux ébène se posèrent sur une silhouette familière, celle d’un grand dadais blond qui me faisait de grands signes de la table des Poufsouffles. J’éclatai de rire, reconnaissant Julian, un grand ami à moi. Je me levai à mon tour, et sous des regards réprobateurs, amusés, choqués, ahuris et autres réactions dont je me fichais complètement, je lui faisais de grands signaux de mes mains, mimant moult grimaces plus affreuses les une que les autres. Je sentis un regard peser sur moi de la table des professeurs et, rencontrant le regard critique de McGo, je lui fis un clin d’œil totalement Juanarynesque avant de lui envoyer un baiser avec ma main. J’entendis quelques rires étouffés autour de moi et, satisfait, je consentais enfin à me rasoir après avoir salué la foule en délire. Y’avait pas à dire, j’étais de forte bonne humeur. Un des jumeaux Weasley leva le pouce en ma direction, et je le saluai d’un de mes grands sourires éclatants. Puis Dieu sembla soudain se ré intéresser à moi, et me fit don d’un éclat de lucidité : ma purée de pomme de terre était en train de refroidir, par Merlin =O !


OOO


« Arrête de chialer, Hopkiss, tu commences sérieusement à me faire chier ! »

De fort mauvaise humeur, je venais de demander d’une façon des plus élégants possibles à Melisy Hopkiss d’arrêter de pleurer si elle le voulait bien. J’étais assis à une table dans la salle commune des Gryffondors, essayant de finir un devoir d’histoire de la magie à rendre pour le lendemain ; mais des sanglotements venant d’un des canapés près du feu étaient très vite venus à mes oreilles. On était dimanche, en fin d’après midi, la salle commune était à moitié vide, j’avais un putain de devoir à la con à rendre pour demain et une troisième année était en train de pleurer comme une madeleine sur le canapé en face du feu ; je vous jure, j’avais de très nettes envie de meurtre.
A mon plus grand bonheur, les sanglotements cessèrent. Je pouvais presque voir d’ailleurs la gamine se raidir sur son séant et hésiter à me répondre. Aurait-elle le cran ? Aurait-elle, aurait-elle pas ?


« Je… je… pleure pas ! »

Je poussai un profond soupir d’exaspération : finalement, elle l’avait eu, le cran.
Posant ma plume d’un geste lent et lasse, je consentis à tourner la tête vers la petite menteuse qui mentait vraiment mal et la fusillai d’un de mes regards noirs dont j’avais le secret quand j’étais de mauvais poil. La fillette sembla se recroqueviller sur elle-même, puis finis par laisser un nouveau sanglot s’échapper. Il s’avéra que c’en fut trop pour elle : la jeune Gryffondore se leva brutalement et, sans m’adresser un regard, monta quatre à quatre les escaliers qui menaient au dortoir des filles, semblant vouloir à tout prix fuir le monstre que j’étais quand… quand j’avais la sale manie de me mettre de mauvaise humeur. J’haussai des épaules, levai les yeux au ciel, puis reportai mon attention sur ce foutus devoir. Dommage que Binns était déjà mort, je me serais fais une obligation – non, plutôt un plaisir – d’aller le tuer.


• Hors Jeu



o Prénom ou surnom : Pas compliqué, je suis la narratrice de June Eleanor McFallen =D
o Age (OBLIGATOIRE) : 15 ans, don’t worry !
o Sexe : féminin
o Comment avez vous connu le forum : //
o Ses points forts : les admins =O ! Nan, sérieux, vous faites pas mal de truc pour essayer de le faire vivre !
o Ses points faibles : jsais pas. Encore plus de membres si possible =D ? Votons, votons, votons… Sinon, j’aime le bleu (couleur préférée avec le vert pastel), mais j’ai du mal avec le nouveau design x) Après, c’est qu’une question de goût ! Mais j'aime pas la couleur d'écriture x)
o Suggestions pour l’améliorer : //
o Autre : //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau magique

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 88
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: ~# January Marschall Lowsey #~   Dim 14 Oct - 12:03

Bienvenue parmis nous !

Trèèès bonne fiche, je te valide et t'envoies à Gryffondor.

Pour ton avis sur le design vient nous le signaler

Bon rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumos-solem.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~# January Marschall Lowsey #~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~# January Marschall Lowsey #~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NATALIE DORMER ? even to observe neutrality you must have a strong government.
» ANIMATION SPECIALE || Le chaudron infernal ? JANUARY&SOLOMONIA
» AMA Supercross Oakland - January 24 2015 ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
créé Lumos Solem :: Avant de jouer ... :: Les personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: